La semoule : un produit exotique

Dans les années 50 la semoule était vendue par les fabricants de pâtes ou par les conditionneurs. À cette époque, nous parlions de production de semoules en l’état. Des sachets ou des boîtes de 250 g, 500 g ou 1 kg étaient proposés directement aux consommateurs.
Pour les marchands spécialisés en produits exotiques, les fabricants de pâtes pouvaient fournir 5 granulométries différentes aux noms barbares : GG – MG – SSSG – SSSSE (4SE) – SSSSSE (5 SE). Les semoules étaient alors livrées dans des sacs de 100 kg en toile de jute ou de 50 kg en papier kraft. Le marchand les détaillait ensuite à ses clients à la «sasse», petite pelle en bois ou en métal, pour verser dans de petits sacs ou dans les récipients de leurs clients.
La production de ce type de semoule de différentes granulométries était très marginale et ne représentait qu’environ 1 à 2 % du total des semoules produites.

La semoule : une consommation qui se développe

En 1962, suite à la déclaration d’indépendance de l’Algérie une forte population venant d’Afrique du Nord arrive en France et s’installe principalement, dans le sud de la France. La vente de semoules se développe alors rapidement.
À cette période, Le Renard était une minoterie semoulerie de petite capacité, transformant à peine 25 tonnes de blé par jour. Cette petite capacité permit de s’adapter très rapidement au marché de semoules de différentes granulométries et de revaloriser ainsi la production. En effet, une concurrence acharnée sur le marché des semoules destinées à la fabrication des pâtes alimentaires entraîna la fermeture de nombreuses semouleries.

Le Renard : une marque et des codes couleurs pour les paquets de semoule

Afin de rendre plus facile la compréhension et le repérage des produits, des adaptations ont été effectuées. Un changement d’appellation et l’attribution d’une couleur propre à chaque granulométrie ont été définis.
Désormais la semoule GROSSE est associée au vert, la MOYENNE au rouge, la FINE au bleu et l’EXTRA FINE au noir.

Semoule Le Renard : un produit à la qualité reconnue

Enfin, un dernier problème à résoudre était celui de l’emballage. Tout d’abord adopter un poids facilement manipulable par tous. Jusque-là les seuls poids étaient le 50 kg en papier kraft et le 100 kg en toile de jute doublée consignée. Nous décidâmes de créer un conditionnement de 25 kg, qui n’existait pas sur le marché et adoptait un type de sac original : le sac à valve.
Le Renard était lancé dans l’aventure. Le succès fut très rapide.
50 ans plus tard, Le Renard vous régale toujours et vous propose sa semoule en 4 granulométries : Extra-Fine, Fine, Moyenne, Grosse dans des formats adaptés à tous les besoins : 1 kg, 5 kg, 15 kg et 25 kg, mais également son couscous en 2 granulométries : Fin et Moyen disponibles en formats de 1 kg et 5 kg.

Le renard sur Facebook

Le renard sur YouTube